BROR GUNNAR JANSSON

  MERCREDI 13 NOVEMBRE – 19H30 ROCKSTORE – MONTPELLIER La musique de Bror Gunnar Jansson est fortement marquée par l’héritage des pionniers du blues (de Son House à Lightnin Hopkins), mais son univers onirique et mélancolique pourrait trouver sa place dans un film de David Lynch ou encore de Tarantino. La voix reconnaissable, le minimalisme et les aventures de meurtriers évoluant entre Amérique fantasmée et légendes suédoises sont les fils conducteurs de cet artiste unique. Repéré  sur  internet  en  2013,  la  collaboration  entre  les  éditions  Miliani  et  Bror  Gunnar  Jansson  débute  avec  l’album  «  Moan  Snake  Moan  «  en  2014.  Ce  disque  marque  le  décollage  de  la  carrière  du  dandy  suédois  :  15  000  exemplaires  vendus, un score colossal dans la catégorie Blues pour un premier album. Le disque obtiendra le prix coup de cœur Blues de la prestigieuse académie Charles Cros.  Multipliant les dates en France, la collaboration entre les éditions Miliani et le producteur de spectacles Radical Production va permettre au scandinave de remplir les salles de concerts en enchantant toujours  son  public,  et  enchainera  avec  un  nouvel  opus  «  And  the  Great  Unknown  »  en  2017.    L’écho  de  sa  carrière  prometteuse dans l’hexagone viendra convaincre l’Europe du nord, qui bientôt va s’intéresser à la mélancolie et au talent de l’enfant du Pays. De retour avec une formule trio inédite annonçant le nouvel album « They Found My Body In A Bag » prévu pour l’automne 2019, le multi-instrumentiste de Göteborg prend un virage rock qui donnera un nouvel élan (suédois sans aucun doute) à sa carrière....

ODEZENNE

  JEUDI 14 NOVEMBRE – 19H30 ROCKSTORE – MONTPELLIER   Après « Dolziger St. 2 » en 2015 et le succès des tournées « à la demande », Odezenne revient avec « Au Baccara ».Nouvelle pièce d’un puzzle chanson-rap qui s’assemble disque culte après disque culte depuis dix ans. Précurseur du genre, le groupe accouche une nouvelle fois d’un album singulier et continue de préciser sa signature, en dehors des habitudes. « Le retour du groupe préféré de tes groupe préférés » accroche Konbini au relais du premier single.Odezenne a mis son travail de studio au long cours à l’épreuve de la spontanéité. Jusqu’à Konk, le mythique studio des Kinks à Londres où le groupe est parti 2 mois pour mixer sur console analogique et tourner sur bande. Un télescopage des époques qui scelle le son d’un album résolument moderne, fait à l’ancienne. Des chansons qui continuent d’interroger l’époque et plantent autant de décors que de titres. Autoproclamé « musique botanique, romantique et pathétique » sur leur compte Instagram, Odezenne semble surtout prendre de plus en plus de plaisir à faire de la musique — et tout concourt élégamment à créer un nouvel LP où il fait bon se perdre. Si leur son évolue, c’est pour mieux explorer et tout remettre en jeu, vivre « Au Baccara », c’est désormais la formule.Un  nouvel  album  qui  impose  avec  joie  son  propre  style.  Entre  la  verve  du  quotidien,  l’émotion  ciselée  des  paroliers,  et  les rythmes dansants de notre époque électronique. Artisans sereins de cet éclectisme, Odezenne continue son aventure créative sans complexe....

OXMO PUCCINO

COMPLET SAMEDI 16 NOVEMBRE – 19H30 ROCKSTORE – MONTPELLIER   Oxmo Puccino est un Homme de paix, un rassembleur qui concentre son regard sur le beau des choses simples et accessibles à tous. Loin d’être naïf, ses analyses de la réalité du monde sont lucides et parfois crues. Après  deux  concerts  exceptionnels  à  l’Olympia  à  l’occasion  des  20  ans  de  «  Opéra  Puccino  »,  Oxmo  Puccino  finalise  actuellement  son  huitième  album  réalisé  par  Eddie  Purple  (Orelsan,  Sly  Johnson…)  &  Phazz  (Almeria,  Koba  LaD,  Orelsan…). Un véritable album de rap aux déclinaisons multiples éclatées par les explorations musicales et ses figures de style. Oxmo, dans la lignée de son oeuvre, ouvre constamment la quête de fiction, son talent de narration pointe dans chaque chanson. Il nous rappelle que la paix est un choix comme le verre à moitié plein, l’oubli des plaintes et la magnification du quotidien....

MUDDY MONK

  JEUDI 28 NOVEMBRE – 19H30 ROCKSTORE – MONTPELLIER Originaire de Fribourg, ville suisse nichée entre Lausanne et Berne, Muddy Monk a pour ainsi dire, grandi avec la musique. Ses premiers titres, il les dévoile en 2012 sur Soundcloud. Travaillés dans un premier temps comme des productions instrumentales, il commence à donner de la voix sur le projet Ipanema en collaboration avec l’actrice suisse Noémie Schmidt. Chez Muddy Monk, l’aventure est un thème récurrent, si ce n’est prédominant. Alternant voyages en territoires hostiles et escapades dans les terres paradisiaques des plages de l’Ipanema, de Lagoa ou des « tendres rivages », sa musique transporte grâce à des synthés vintages tantôt lancinants et froids, tantôt tropicaux et réconfortants. Ambiants, épiques voire étouffants, ils offrent à ses productions la saveur des plaisirs disparus. Un goût particulier qui ne laissent d’ailleurs pas indifférents puisque le jeune suisse a depuis mis ses talents au service des rappeurs du groupe Set et Match (« Sunset ») ou du Montreuillais Ichon (« Si l’on ride ») qui l’a par la suite introduit au bon gamin Myth Syzer. De cette rencontre est née « Le Code », hymne estival du dernier été parisien, que Monk a conclu par l’un de ses couplets romantiques et désespérés qu’il maîtrise si bien. Prendre la route, découvrir de nouveaux horizons, fuir l’angoisse : voilà la ligne directrice et l’ambition portée par le travail de Muddy Monk. Entre poésie romantique et expérimentation sonore, il a construit sa musique comme un grand paradoxe où les rêves bleus côtoient les angoisses nocturnes et où la ride à grande vitesse s’impose comme le seul moyen d’esquiver les routines et de fuir les ténèbres qui guettent....

LA FINE ÉQUIPE

  VENDREDI 29 NOVEMBRE – 19H30 ROCKSTORE – MONTPELLIER   Que les choses soient claires : La Fine Équipe est un groupe. Les différentes casquettes portées par ses quatre membres sont si nombreuses que l’on pourrait s’y méprendre. Car autour de Blanka, oOgo, Chomski et Mr. Gib, il y a des studios, un label, des collaborations, des lives, des side-projects… Il y a surtout, depuis plus de dix ans, tout un univers façonné par la passion du beatmaking qui se synthétise aujourd’hui avec la sortie de leur nouvel album, “5th Season”. Alors oui, La Fine Équipe est un groupe, mais c’est aussi bien plus que cela.Depuis  leur  fondation  en  2006  et  leur  premier  album  “La  Boulangerie”  deux  ans  plus  tard,  les  quatre  producteurs  se  sont imposés comme des acteurs incontournables d’une nouvelle scène future-beat française, de celle qui font tomber les barrières strictes des genres musicaux. Le hip-hop y est central, produit de leur héritage commun où se croisent J Dilla, Cut Chemist, Mix Master Mike ou encore The X-Ecutioners. Deux choses rassemblent La Fine Équipe et ces grands noms : le besoin permanent de collaborer avec d’autres artistes, et celui de faire sortir le beatmaker de l’ombre....

BON ENTENDEUR

 COMPLET SAMEDI 30 NOVEMBRE – 19H30 ROCKSTORE – MONTPELLIER Bon Entendeur, c’est initialement un collectif qui réalise des mixtapes atypiques avec comme particularité la mise en avant de personnalités francophones via l’intégration de vocaux inspirants et originaux. Après plus de 40 millions d’écoutes, Bon Entendeur sortira son premier album au printemps/été 2019 et le présentera en show dans toute la France et à l’étranger. Cet album sera à l’image du trio et de ses passions : des titres revisités du patrimoine francophone des années 70, quelques compositions originales et de nouvelles interviews exclusives. Un nouveau show résolument hybride, musical mais aussi très visuel, avec pour seule ambition de fédérer les pas de danse autour d’une énergie commune....

LA GRANDE SOHIE

  MARDI 03 DÉCEMBRE- 19H30 ROCKSTORE – MONTPELLIER Un huitième album surprenant et une nouvelle tournée : en 2019, il faudra compter avec La Grande Sophie ! Une révélation scène en 2005 aux Victoires de la musique. Un grand prix de l’Académie Charles Cros en 2009 pour « Des vagues et des ruisseaux » Une Victoire de la musique du meilleur album en 2013 pour « La Place du fantôme » Et quatre disques d’or à son actif. Ces dernières années, elle n’a cessé d’explorer de nouveaux territoires : avec la romancière Delphine de Vigan, elle a conçu L’une et l’autre, spectacle à part entière qui a tourné pendant plus de deux ans. Pour Françoise Hardy, elle signe la chanson du grand retour, « Le Large », mise en clip par François Ozon…Reconnue comme l’une des meilleures songwriteuses & performeuses de la scène française, elle s’apprête à rebattre les cartes et se dévoiler telle qu’on ne l’a encore jamais vue et entendue avec ce nouvel album prévu pour l’été indien....

LES INNONCENTS

  JEUDI 16 JANVIER 2020 – 19H30 ROCKSTORE – MONTPELLIER   Il émane de « 6 ½ », le nouvel album des Innocents, un sentiment de lâcher-prise. Jean-Christophe Urbain et J.P. Nataf prennent chacun leur place.Un équilibre nourri par la douce énergie de leur histoire. « 6 ½ », un album assumé.Un sixième album et demi. Brut de matières premières. On l’imagine joué dans une maison de famille baignée de lumière, au vieux parquet solide, égratigné par le temps. Un album porté par ses précédents, fort de quatre mains instrumentales, d’une double plume artistique.Un duo à cœur ouvert, des textes embusqués sous les accords et les mélodies. Jean-Christophe Urbain se dévoile, aussi impudique que sa pudeur l’admette. Et raconte ce plaisir renouvelé qu’il a pris à écrire, à « faire », à savourer cette chance de créer. J.P. Nataf surfe sur une énergie libérée, se noie toujours dans un trop plein d’idées, laisse l’urgence choisir contre l’exigence de faire « bien ». Heureux, simplement heureux de réaliser le rêve de ses 15 ans. Vivre de musique.Les Innos pour de vrai, intimes et cohérents, et, en jolie perspective, dix titres à fredonner....

MARIE-FLORE

  VENDREDI 17 JANVIER 2020 – 19H30 ROCKSTORE – MONTPELLIER   Marie-Flore ne ressemble à personne et personne ne ressemble à Marie-Flore. Minois de chat au coeur écorché, regard bleu cristallin et timbre à nulle autre pareil, elle est l’une des rares artistes capables de passer de la folk électrique à une pop teintée d’urbanité, à chaque fois poétique. Auteure, compositrice, interprète, multi instrumentiste, maniant aussi bien l’organique que l’électronique, Marie-Flore est une amatrice de pop sous toutes ses formes. Elle est d’abord férue de grands classiques : The Velvet Underground, dont elle cultive les même thématiques vénéneuses, Leonard Cohen, sa référence ultime en termes de poésie, Gainsbourg aux jeux de mots sensuels et Christophe, bienveillant mentor avec lequel elle partage la même exigence – tant du point de vue sonore que textuel. Cependant, elle avoue une « addiction » pour le cloud rap façon Damso, Lomepal, mais aussi Dua Lipa et Lana del Rey, esprit belle des nuits oblige. Aguerrie aux sunlights, Marie-Flore va défendre cet album sur scène comme jamais auparavant, gardant un oeil sur ses précieux instruments tout en laissant le premier rôle à sa fine silhouette de Lolita alone in Babylone, et à une scansion singulière inédite jusqu’ici. La performance est un art qu’elle maîtrise, ayant fait ses armes auprès de Peter Doherty, Baxter Dury ou Julien Doré…Sensuelle, défiante, ironique, séduisante : littéralement hors du commun, Marie-Flore prend d’assaut nos cœurs, qu’elle va « briser en mille tâches de rousseur », tel qu’elle l’annonce dans « Braquage ». On est prêt à succomber. Par la conjonction du texte et de la musique, Marie-Flore créé de nouveau un univers aux allures cinématographiques dans lequel nous sommes une fois encore otage de son histoire, pendu à ses lèvres, maîtresse du sort qu’elle...

LUCKY PETERSON

  DIMANCHE 26 JANVIER 2020 – 19H30 ROCKSTORE – MONTPELLIER   Quand il est l’heure de fêter cinquante ans de carrière, celui qui a apprit les claviers avec Jimmy Smith, le même qui a pris la guitare en écoutant trois King (B.B, Albert et Freddie), ne s’en laisse pas conter : back to the blues, « ce truc universel qui n’a pas dit son dernier mot ». On n’affiche pas tous les jours un demi-siècle de carrière. Surtout quand on a tout juste 55 ans ! « Mon père m’a nourri au blues avant que je puisse marcher. J’ai joué de l’orgue avant même de savoir parler. » Lucky Peterson a ainsi baigné dans l’atmosphère du Governor’s Inn, le club tenu par son père James. Et chemin faisant, le natif de Buffalo a croisé la route de tous les géants de cette musique (Jimmy Reed, Muddy Waters, Buddy Guy, Junior Wells, Bobby Blue Bland, Little Milton…), arpentant les scènes du monde entier dès qu’il a eu l’âge de voyager, glanant lauriers et Grammies au fil d’une discographie du style solide. Nouveau single «Don’t Want Nobody But You feat. Tamara Tramell» extrait de l’album 50 Just Warming Up!  sorti le 25 octobre...

POPA CHUBBY

  JEUDI 30 JANVIER 2020 – 19H30 ROCKSTORE – MONTPELLIER   Guitariste et personnage hors norme, leader du New-York City Blues, Popa Chubby écume les scènes du monde entier depuis plus de 25 ans. Crue, électrique, écorchée, sa musique emprunte aussi bien au Blues et au Rock, qu’au Jazz au Funk ou à la Soul. Auteur de plus d’une vingtaine d’albums studio et live,Popa Chubby a sélectionné, pour la sortie de «Prime Cuts – The Very Best Of The Beast From The East», les 15 titres qui représentent à ses yeux le mieux son œuvre, parmi lesquels ses inoubliables reprises de «Hey Joe» de Jimi Hendrix et «Hallelujah» de Leonard Cohen. En bonus, 11 titres studio et live totalement inédits. Avec plus de 2 heures de musique, il nous rappelle à quel point Popa Chubby est un des guitaristes les importants de notre époque popachubby.com...

MORCHEEBA

COMPLET MARDI 24 MARS 2020 – 19H30 ROCKSTORE – MONTPELLIER   Pionnier de la scène Trip-Hop anglaise avec 8 albums à son actif, vendus à plus de 10 millions d’exemplaires, Morcheeba est de retour sur scène ! Après une tournée 2018, complète partout des semaines en amont, et une tournée des festivals en 2019, le groupe revient en 2020.Skye Edwards et Ross Godfrey, les membres fondateurs du groupe, ont annoncé le grand retour de Morcheeba sur scène à l’occasion de la sortie de leur nouvel album, « Blaze Away », paru le 1er juin 2018 chez Verycords.« Blaze Away » fusionne astucieusement Downtempo, Trip Hop, Rhythm and Blues et Pop. L’album marque à la fois une nouvelle  approche,  plus  organique,  ainsi  qu’un  retour  aux  joyeux  mélanges  de  genres  des  débuts.  Pour  le  plus  grand  bonheur des fans, le groupe interprètera quelques nouveaux morceaux extraits de « Blaze Away » et jouera également ses célèbres tubes tels Otherwist, The Sea, ou encore Rome Wasn’t Built In A Day… Cette tournée s’annonce donc pleine de surprises et de nouvelles sonorités !...