JORIS DELACROIX

JEUDI 04 OCTOBRE 2018 – 19H30 ROCKSTORE – MONTPELLIER   Été 98, une boum de fin de colo bat son plein ; dans un coin, un gamin timoré regarde les autres s’amuser. Sur les premières notes de Da Funk (Daft Punk), miracle : la fille dont il est secrètement amoureux vient l’inviter à danser. Joris Delacroix vient de découvrir le pouvoir du dancefloor. Très jeune déjà, il apprend le piano, puis, ado, se rêve en Axl Rose avant de renouer avec ses premières amours house dans les clubs de Montpellier. Au Bar Live, où défilent les fers de lance des mythiques labels Kompakt, Border Community ou encore Get Physical, la techno minimale lui ouvre les bras. Si eux parviennent à faire transpirer la foule, pourquoi pas lui ? Pour tromper l’ennui et l’isolement dans son petit village du Gard, il se lance dans la production. Sa musique finit par attirer l’attention de Greg Delon, DJ résident du Bar Live, qui le signe sur le label nîmois WOH Lab. La suite : Air France, premier succès en 2011, qui attire l’attention d’Antoine Kraft, manager chez Savoir Faire. En 2014, il entre chez Universal, puis s’en suivra en 2015 une tournée avec The Avener, Feder et Synapson qui, après quelques remises en question, lui ouvre de nouveaux univers musicaux. Tout en affinant son langage, Joris, perfectionniste, se remet au piano, potasse les compositeurs classiques, en particulier Bach, où il puise de nouvelles inspirations harmoniques. Aujourd’hui, le garçon timide de jadis est à la tête du label qui l’avait découvert et traque à son tour les talents au sein de Way Of House. Son nouvel album sorti en juin 2018, réussit la jonction entre transe électronique et poésie mélodique.  ...

CRAYON Live

MARDI 09 OCTOBRE 2018 – 19H30 ROCKSTORE – MONTPELLIER     Crayon est un projet qui voit le jour en 2011 dans la chambre d’un jeune illustrateur parisien. Animé par l’envie de produire sa propre musique, comme les artistes qui l’ont influencé, c’est en s’appuyant sur une imagination abondante qu’il développe très rapidement sa propre esthétique. À la manière de son passé de dessinateur, Crayon retranscrit des images mentales à travers une musique suave, céleste et mélancolique. Chez Kitsuné, on s’intéresse vite au petit prodige en lui faisant signer ses tous premiers tracks et remix. Après un premier passage remarqué sur le label au renard, c’est aux cotés de Yuksek et Partyfine qu’il signe son premier EP Give You Up. Confirmation, ou révélation pour certains, d’un talent en devenir, cet opus oscille entre pop futuriste et house de pure tradition française. Naviguant désormais au sein de l’écurie Roche Musique auprès de ses compères et amis Darius, FKJ, Kartell (…), Crayon se prépare a dévoiler les nouvelles facettes de son projet, toujours en constante évolution.  ...

ELYSIAN FIELDS

MERCREDI 10 OCTOBRE 2018 – 19H30 ROCKSTORE – MONTPELLIER     Elysian Fields est issu de la légendaire Knitting Factory de New York, haut lieu de l’exploration musicale et du métissage stylistique, foyer de la remuante scène Downtown des 90’s. Depuis le lancement de leur éblouissante discrographie en 1996, de nouvelles couleurs musicales se sont imposées au fil des années, développant leur attrait vers la folk / world music. Venant de fêter vingt années de musique, le duo de Brooklyn, revient avec son onzième album, «Pink Air», et montre qu’il n’a rien perdu de son charme hors norme. Album après album, Elysian Fields entretient le mythe d’un groupe pas comme les autres. La Tension créatrice que le duo Oren Bloedow / Jennifer Charles génère, se révèle toujours aussi unique et plus puissante que jamais. Elysian Fields signe son grand retour avec ce nouvel opus, au son résolument plus rock, rappelant les grands albums du groupe (Bleed your Cedar-1996, Queen of the Meadow – 2000), probablement le meilleur enregistré à ce jour....

KAZY LAMBIST

SAMEDI 13 OCTOBRE 2018- 19H30 ROCKSTORE – MONTPELLIER Il porte le prénom d’un roi de légende, mais c’est sous le nom de Kazy Lambist qu’Arthur Dubreucq s’invite à la table ronde de la pop électronique depuis quelques années. A tout juste 25 ans, le jeune homme, qui sort aujourd’hui son premier album 33 000 Ft., a déjà un beau parcours derrière lui. Ses premiers morceaux lui ont valu d’être repéré et d’emblée adopté par Radio Nova (la chaîne a largement diffusé le titre Doing Yoga) et par les Inrocks (Kazy Lambist a remporté le prix du public du concours Les inRocKs Lab en 2015). Postés sur le net, ses titres ont été écoutés des centaines de milliers de fois, ouvrant les portes de son fanclub à de bien beaux noms. A l’étranger, le réalisateur oscarisé Guillermo del Toro et la réalisatrice anglaise Ana Lily Amirpour ont tous les deux clamé leur amour pour la musique de Kazy Lambist dans des tweets enflammés. C’est en solitaire qu’Arthur a composé 33 000 Ft., un disque dont le titre illustre son amour pour la haute altitude, en marge de sa carrière d’artiste, le jeune homme ambitionne de devenir pilote d’avion. Album taillé pour les longues nuits d’été, ce premier album célèbre la pop dans ses plus belles déclinaisons : planante, sensuelle, dansante, mélancolique… «J ’aime bien l’idée de composer une musique naïve : je ne vois pas cela comme un défaut, au contraire. Plutôt que sur une idée précise, je cherche à faire une musique basée sur les émotions. » Défi relevé haut la main : 33 000 Ft. est un premier album de haute volée....

THE PIROUETTES

MERCREDI 17 OCTOBRE 2018 – 19H30 ROCKSTORE – MONTPELLIER     Une poignée de chansons bricolées après les cours, des reprises de France Gall, des petits tubes synthétiques rassemblés sur deux EPs (Pirouettes, 2012, L’importance des autres, 2014), la complicité d’Etienne Daho et l’attachement d’une communauté de fans ultra fidèles, des vidéoclips soignés, une séance photo à Los Angeles avec Hedi Slimane; et surtout, Carrément Carrément (Kidderminster, 2016), un premier album autoproduit et très remarqué. Au centre de tout ça, Leo et Vickie, un couple d’amoureux talentueux devenu en quelques années l’une des figures les plus attachantes de la pop hexagonale d’aujourd’hui : The Pirouettes. Une love story commencée en chanson, et qui depuis n’hésite pas à se mettre en scène, à se déguiser ou à se dévêtir : car les Pirouettes sont passés maîtres dans cet art subtil qui consiste à se raconter encore et encore, pour toujours mieux nous parler de nous-mêmes. Un élan spontané qui ne choisit jamais entre l’intime et l’universel. Alors qu’ils viennent tout juste d’achever une tournée qui les a menés partout en France, et jusqu’à New York et Montréal, avec en point d’orgue un concert triomphal à la Cigale, les Pirouettes dévoilent avec « Tu peux compter sur moi » le premier titre de leur second album, qui sortira cet automne.  ...

GRAND BLANC

VENDREDI 19 OCTOBRE 2018 – 19H30 ROCKSTORE – MONTPELLIER C’est par une invitation au voyage que démarre « Ailleurs », le nouveau single de Grand Blanc. Déjà auteur d’un remarqué premier album en 2016, le très digital et incandescent « Mémoires vives », le jeune quatuor originaire de Metz revient avec « Ailleurs », une ambitieuse balade. La genèse du morceau remonterait à une nuit passée à Hong Kong, hors du temps et de l’espace à attendre l’aube se lever. Perché au sommet d’une tour, le groupe – alors en tournée en Asie – se serait soudain senti monter, comme libéré et apaisé.Porté par la voix de Camille, à la fois nonchalante et d’une folle élégance, Grand Blanc prend littéralement de la hauteur – et son temps – sur ce slow de 10 minutes qui téléporte Brian Eno au temps des Yéyés et mêle les synthés épiques de M83 aux sonorités oniriques de Badalamenti. A la manière d’Alice traversant le miroir, le chant s’étire et s’élève en volutes et nous entraîne dans un surprenant second mouvement qui se fait plus éthéré et ouaté, presque jazz dans sa ligne de basse et sa rythmique déconstruite. Avec « Ailleurs », Grand Blanc nous parle de cette jeunesse qui a, malgré tout « les yeux dans les cieux» et qui coûte que coûte, veut rêver d’un possible ailleurs, d’une échappée vers le haut, higher. Et lève doucement le voile sur leur second album à paraître cet automne.  ...

ZOMBIE ZOMBIE

JEUDI 1er NOVEMBRE 2018 – 19H30 ROCKSTORE – MONTPELLIER     Cela fait déjà 5 ans que le dernier album de Zombie Zombie « Rituels d’un Nouveau Monde » est sorti, depuis ils ont exploré d’autres territoires en signant 2 musiques de films, « Loubia Hamra » et « Irréprochable », ainsi que la musique d’un spectacle de cirque contemporain « Slow Futur ». Ces belles parenthèses ne donnent-elles pas l’envie d’un retour aux sources ? Après 10 ans chez Versatile records, 2017 est aussi la date anniversaire de la sortie de leur 1er album « A Land for Renegades » en 2007, consacré à l’époque l’un des 10 meilleurs albums de l’année par le disquaire anglais Rough Trade. Ce nouvel opus « Livity », semble nous plonger dans la science fiction, avec une pochette signée par le mythique dessinateur de bande dessinée Philippe Druillet (Métal Hurlant). Sur cet album les principes chers au groupe sont respectés, toujours aussi loin des normes du « radio play », une musique vivante composée de longues plages instrumentales enregistrées avec des synthétiseurs et boites à rythmes analogiques accompagnées de batterie et percussions. Mais la touche d’ I:Cube au mixage apporte peut-être l’énergie unique que l’on retrouve chez le groupe en concert, avec la puissance d’un groupe de métal qui aurait remplacé les guitares par des synthétiseurs : à écouter en décapotable tunée sur le périphérique uniquement. ZOMBIE ZOMBIE >>...

GENERAL ELEKTRIKS

VENDREDI 09 NOVEMBRE 2018 – 19H30 ROCKSTORE – MONTPELLIER     General Elektriks parle plus d’une langue. Depuis ses claviers, il pratique un syncrétisme de haut vol entre funk, pop et électro, avec en tête l’idée d’un melting-pot musical alchimique et l’envie de le partager avec les foules. La tournée du précédent album, « To Be A Stranger », en a fait l’éclatante démonstration. Cette série de dates pléthoriques (Saint-Pétersbourg, New York, l’Olympia, Rio) aura aussi permis à Hervé Salters, l’homme derrière GE, de poser le cadre de son cinquième opus, « Carry No Ghosts ». « Carry No Ghosts », comme son nom l’indique. Ici, poin de fantômes, mais la volonté d’aller de l’avant. « J’ai écrit un album volontairement festif, dansant. J’avais envie de revenir, avec ces titres, au feeling que General Elektriks peut avoir sur scène : balancer un maximum d’énergie, générer quelque chose d’extrêmement positif qui permette aux gens de s’extraire de leurs problèmes. Les poids qu’on porte au quotidien, les fantômes, sont alors mis de côté. Avec ce disque, tout s’est fait facilement, tout a coulé de source. Je me suis retrouvé de nouveau comme un gosse avec mes synthétiseurs, j’ai invité les musiciens avec qui je joue live sur certains morceaux, et voilà ! « Carry No Ghosts » est le résultat de ce gros trip de quelques mois. Au final, j’ai l’impression d’une ligne claire, de quelque chose de très direct et lâché. » Une ligne claire qui n’exclut pas non plus quelques lacets, en même temps qu’elle s’ouvre à de nouvelles directions pour General Elektriks. Affaire d’un langage qui n’appartient qu’à lui....

FLAVIEN BERGER

SAMEDI 10 NOVEMBRE 2018 – 19H30 ROCKSTORE – MONTPELLIER     Flavien Berger surprend et interpelle pour finalement nous charmer. En jouant avec les mots pour créer des histoires d’amour, en testant des sons tourbillonnants, le compositeur autodidacte s’est fait rapidement un nom en apportant un vent de fraicheur à la scène française. Flavien Berger, membre du « Collectif sin~ » travaillant sur l’expérimentation a toujours été intéressé par le bidouillage de machines pour en sortir des sons. Sur ce point, c’est assez difficile de définir son style : Il va au-delà, mélangeant habilement les passages effrénés et les longues plages de synthétiseurs. En s’affranchissant de toute classification, il propose une musique aux influences aquatiques sur son premier album « Leviathan ». Chaque fois , il débarque avec des dynamiques différentes et celui qui l’écoute passe de montées fulgurantes à de sombres descentes. Écouter toutes ses sorties ou le voir jouer sur scène confirme son génie à emmener le public dans une expérience émotionnelle profonde, pleine d’imagination. FLAVIEN BERGER...

ODEZENNE

VENDREDI 16 NOVEMBRE – 19H30 ROCKSTORE – MONTPELLIER     Odezenne revient avec deux nouveaux singles « Nucléaire » et « Lost », qui annoncent un nouvel album. Après l’album « Dolziger Str. 2 » et une tournée marathon de cent concerts portés par leurs « Odezenne à la demande » à travers plusieurs pays, le public attend désormais avec impatience de savoir à quelle sauce il va être mangé. A l’écoute de ce premier extrait, l’exigence d’Odezenne revient intacte et leur esthétique sonore continue de se dessiner. Une nouvelle tournée est prévue dès l’automne et une quinzaine de rendez-vous viennent d’être...

FOREVER PAVOT

MERCREDI 28 NOVEMBRE 2018 – 19H30 ROCKSTORE – MONTPELLIER   Passé par le metal, le garage, le hip hop, il avait longtemps cherché, brassé, diggé, remontant aux sources avec le sérieux du jeune homme en quête de territoires à occuper. D’une rive à l’autre, Emile Sornin dit Forever Pavot a fait entrer dans sa musique l’humour et l’autodérision qu’il n’osait autrefois assumer. Il a quitté l’anglais pour explorer de biais sa langue natale, a lâché les chevaux de sa verve instrumentale, plus obsessionnel que jamais dans l’arrangement, plus jazz et nerveux dans l’exécution, ne reculant devant aucun effet dramatique pour saisir nos perceptions. Construit comme un film imaginaire où les genres se percutent d’une scène à l’autre, son album « La Pantoufle » puise dans les joies et terreurs de l’enfance pour mieux les réenchanter. Vous vous souvenez de ces groupes américains indie lo-fi du milieu des 90’s signés sur des labels injoignables du Midwest, qui balançaient des refrains à faire pâlir les Smashing Pumpkins avec le son le plus pourri de l’histoire de l’électricité ? Non, peut-être pas. Eh bien sachez que Bryan’s Magic Tears aurait très bien pu être l’un d’entre eux. Ce nouveau projet solo de Benjamin Dupont (Dame Blanche) coche en effet toutes les cases du genre : mélodies ultra-toxiques, guitares alternant fouet et caresse, son fantomatique et nom alambiqué faisait référence à un dealer d’acide parisien. www.facebook.com/ForeverPavot...

ANGÈLE

JEUDI 13 DÉCEMBRE – 19H30 ROCKSTORE – MONTPELLIER     Au croisement de Rihanna, de Lily Allen et de la Schtroumpfette, on trouve Angèle. Voix de velours, timbre désinvolte, la jeune Bruxelloise écrit ses textes dans un langage hyper contemporain où l’anodin côtoie l’existentiel et le trivial, la poésie. Angèle c’est aussi un humour et une autodérision qui vous chatouillent à la tête comme une canette de Fanta bien secouée. Tout un package qui réinvente le concept de la chanteuse pop : celle-ci ne craint ni le ridicule, ni le malaise, et propose un univers singulier, urbain et résolument décomplexé. À 22 ans, elle s’apprête à dévorer le monde et c’est peu de dire que celui-ci l’attend de pied ferme, tant la jeune femme est précédée par un incroyable bouche à oreille. L’ultra-modernité d’Angèle a trouvé un de ses terrains de jeu sur les réseaux sociaux, où elle se met en scène dans des vidéos qui fédèrent une communauté toujours plus large, tombée sous son charme fou. Son premier single « La loi de Murphy » annonce un album acidulé avec un twist arty délicieusement espiègle. Attention les yeux, attention les oreilles, the next big thing, c’est elle. ANGÈLE >>...

TAHITI 80

VENDREDI 14 DÉCEMBRE – 19H30 ROCKSTORE – MONTPELLIER   Langoureux, puissants et enivrants, les sons de Tahiti 80 continuent de résonner dans tous les esprits. Ils ont ce truc qui rend accro dès la première écoute, cette patte musicale qui envoûte sans la moindre difficulté et ce talent qui rend chacun dépendant.   Tahiti 80, c’est ce groupe composé de trois musiciens tout droit venus de Rouen pour délivrer un savant mélange ensoleillé de rock et de synthpop depuis une petite vingtaine d’années maintenant. Si on vous dit « Heartbeat », vous les remettez ? Et oui, c’est bien par de véritables trésors artistiques que la bande s’est fait connaître en 1999. Déjà auteurs de six albums studios dont le dernier sorti en 2014, le déjà classique « Ballroom », tahiti 80 n’a pas fini de vous faire rêver. Le temps de retrouver ses fans, le groupe quittera sa normandie natale pour une tournée française sur septembre, novembre et décembre 2018. Vous saurez où vous réchauffez aux rythmes des « Big Day », « Easy » et autres « crush! » pendant...

THÉRAPIE TAXI

SAMEDI 15 DÉCEMBRE 2018 – 19H30 ROCKSTORE – MONTPELLIER     Ça rime, ça sonne et ça parle. De tout mais surtout de rien. Du tinder love aux soirées trop arrosées, de la drague et des excès. Avec ses textes en français, Therapie Taxi se pose comme un miroir acerbe de la jeunesse et de son temps, désabusé peut-être, mais brûlant de désirs. Surgi sur la scène pop francophone avec quelques singles dérangés et dérangeants et un 1 er EP sorti en 2016, Therapie Taxi bouscule la chanson française acoustique en lorgnant du côté de l’électro et de rythmes punk rock. Avec ce 1er album intitulé « Hit Sale », Adé, Raph et Renaud enfoncent le clou sans complexe et envoient 14 titres qui donnent envie d’aimer, de rêver ou de danser. On pense parfois à Sexy Sushi qui aurait troqué ses ordis bugués contre des guitares en bois et des synthés aériens, à une Lio de la génération Snapchat… Mais trêve de comparaisons : Therapie Taxi ne ressemble finalement qu’à lui- même, soit la rencontre entre deux garçons et une fille bien décidés à faire des hits… Une thérapie de choc !...

HYPHEN HYPHEN

VENDREDI 25 JANVIER 2019 – 19H30 ROCKSTORE – MONTPELLIER     Hyphen Hyphen est de retour ! A seulement 24 ans, ces trois jeunes artistes à l’énergie survoltée incarnent le succès idéal et affichent déjà un joli palmarès : un premier album « Times » incluant de nombreux tubes, dont les titres « Just Need Your Love », et « Closer to you », une Victoire de la Musique en 2016 dans la catégorie « artiste révélation scène de l’année », prix confirmé par leur tournée Européenne de plus de 200 dates. Le groupe vient de sortir son deuxième album “HH” déjà honoré par la critique !...