ACTUALITÉS

MY LIFE 2016

  MY LIFE FESTIVAL #1 THÉÂTRE DE LA MER (34)   Nous avons le plaisir de vous annoncer la première édition du Festival My Life 2016 qui se déroulera vendredi 26 & samedi 27 août 2016, au Théâtre de la Mer à Sète. Après six ans et quelques 60 soirées au Rockstore, La Machine du Moulin Rouge, Le Zénith… Le collectif My Life is a Weekend s’associe avec les organisateurs du Worldwide Festival pour lancer cette première édition du My Life Festival.  Pour que le plaisir du public soit encore plus grand, Le Théâtre de la Mer sera en configuration club, de 20h à 03h, avec le public sur scène et les artistes dans les gradins.   vendredi 26 août 2016   Caroline Hervé, alias Miss Kittin, est devenue au fil des années une des DJ françaises les plus influentes de la scène électronique. Ses rencontres avec The Hacker puis DJ Hell vont la propulser sur la scène internationale. Ayant forgé son propre style baptisé electroclash, Miss Kittin tourne de festivals en clubs, produisant des mixtapes mais aussi des albums plus personnels. En 2013, Miss Kittin sort son troisième album solo intitulé « Calling From The Stars » sous le label Sphere Records.     Chef de file du renouveau électro espagnol, John Talabot a vu sa cote grimper en flèche au cours des dernières années, à la faveur notamment d’un premier album,  « Fin » , unanimement salué par la critique. Sa musique peut autant verser dans la nu-house que dans les sonorités plus gorgées de disco, ou même lorgner l’indie-pop de très près. Le barcelonais, Oriol Riverola de son vrai nom, fait aujourd’hui sans nul doute partie du wagon de tête de la production électronique mondiale. Il est tout autant demandé que remixé (The XX, Chairlift, TEED…)....

LES BULLES SONORES

Festival Les Bulles Sonores # 4e édition 21 au 23 Octobre 2016 Stade de Tremesaygues Limoux (11)   Le festival Les Bulles Sonores, organisé par l’association Voix ô Pays et s’inscrivant dans le dispositif national des festivals labellisés Réseau SPEDIDAM,  a vu le jour en 2012 en plein coeur de la ville de Limoux, dans une volonté de promouvoir les musiques actuelles et les musiques du monde. Les Bulles Sonores s’appuient sur une recette composée de différents éléments indispensables à sa réussite : un territoire dynamique, un site en plein air avec 3 chapiteaux (2 scènes live + 1 salon des vins), un accueil public de qualité, et une programmation qui réunit tous les ans des artistes de prestige mais aussi des formations locales, émergentes et innovantes. Chaque année, toutes les conditions sont réunies pour faire des Bulles Sonores un rendez-vous exceptionnel et incontournable de la Région Languedoc-Roussillon / Midi Pyrénées de l’automne. En attendant la programmation complète de cette 4ème édition, qui se déroulera du 21 au 23 octobre 2016 à Limoux, DECOUVREZ LES NOMS DES PREMIERS ARTISTES : Louise Attaque est de retour ! 10 ans après leur dernier album, Gaetan Roussel, Arnaud Samuel et Robin Feix reviennent sur scène. Après de nombreuses dates affichant complètes cette année, ils continuent leur tournée en apportant avec eux leurs tubes et Anomalie, leur dernier opus sorti en janvier dernier. 17 albums et déjà plus de quarante ans de carrière. On reconnait là, Hubert-Félix Thiéfaine, l’un des prodiges de la chanson française. Son dernier album live, VIXI Tour XVII, sorti la semaine dernière, nous montre qu’il reste bien égal à lui même, en alliant adroitement mélancolie et poésie. Issu du reggae et adepte du métissage musical, Patrice croise la soul, le folk, le funk et le hip-hop. Le succès d’Ancient Spirit, son premier album, le propulse sur le devant de la scène. Il repart cette année pour une tournée européenne avec Rising of the Sun, son dernier album. Le reggae est une musique...

Exposition Gaulois

« Gaulois du Nord, Gaulois du Sud, une expo renversante » PONT DU GARD (30) RIVE GAUCHE – SALLE D’EXPOSITION TEMPORAIRE Du 16 avril au 13 novembre 2016   Qui étaient réellement nos ancêtres les Gaulois, ces peuples celtes établis dès le IVe siècle av. J.-C., au début du « Second âge du fer » sur les territoires français, belges, suisses et nord-italiens actuels ? A travers les représentations au fil de l’histoire et les connaissances scientifiques actuelles élaborées à partir de l’archéologie, l’exposition permettra au visiteur de se forger une idée ! Cette exposition, qui allie histoire et recherche archéologique de façon ludique et pédagogique, est produite par la Cité des Sciences et de l’Industrie, Universcience, en partenariat avec le Ministère de la Culture et de la Communication et l’INRAP (Institut National de Recherches archéologiques préventives). S’organisant autour de plusieurs thématiques, elle permettra au visiteur de découvrir différents aspects de ce peuple mythique : organisation de leur société, culture et mode de vie, et de l’archéologie : observation, étude et analyse des restes exhumés lors des fouilles. Une exposition produite par le Pont du Gard présentera l’originalité de la civilisation qui s’est développée en Gaule du Sud en abordant plusieurs thèmes et présentera des objets d’une grande valeur scientifique prêtés par les Musées de la région. Pour les familles et les enfants, elle constitue une première initiation à l’archéologie. Ils pourront découvrir un nouveau visage de ce peuple si « renversant » et qui n’a pas fini de nous surprendre. Tout au long de l’année un programme d’animations et d’ateliers autour du thème sera proposé pour le jeune public et le public adulte.   LIEU : Salle d’expositions temporaires Bâtiment rive gauche – 600 m² HORAIRES : Printemps : de 9h00 à 12h00 et 14h00...

THE BJM

    LUNDI 05 SEPTEMBRE 2016 LE ROCKSTORE – MONTPELLIER 19H30     Avec une quinzaine d’albums aux expérimentations psyché, shoegaze ou encore blues et pop à son actif, The Brian Jonestown Massacre a une influence de taille dans le monde du rock’n’roll. Nommé en hommage au légendaire guitariste des Rolling Stones et à son influence qui a introduit la culture et la musique orientales dans le monde du rock’n’roll occidental, The Brian Jonestown Massacre s’est formé à San Fransisco en 1990. Environ 40 membres différents sont passés dans les rangs du groupe au cours des cinq années suivantes, mais le point central est toujours resté le chanteur/ guitariste Anton Newcombe, qui avec d’autres musiciens a enregistré en 1995 le premier album du groupe « Methodrone », influencé par le shoegaze. En 1997, The Brian Jonestown Massacre a refait surface avec un nouvel album : « Give It Back!» . Trois ans plus tard, Anton Newcombe a réinventé le groupe en obtenant les droits de ses albums passés et en formant son propre label, « A Recordings ». Son premier album sur ce label fut « My Bloody Underground » avec un line-up encore différent et une pointe de shoegaze et de noise pop. Le 05 mai 2014, The Brian Jonestown Massacre a sorti « Revelation » et a ensuite joué à l’Austin Psych Fest avant de partir pour une grande tournée en Europe qui incluait les premières dates du groupe à Varsovie, Prague et Athènes. Pour ce nouvel album, Anton Newcombe a été rejoint par Ricky Maymi, membre de longue date, et d’autres musiciens pour l’enregistrement. Site officiel :...

THE WARLOCKS

    MARDI  20 SEPTEMBRE – 19H30 LE ROCKSTORE – MONTPELLIER   L’histoire des Warlocks fait déjà partie de la légende : des tubes gisant au fond d’un marécage, des contrats signés dans la douleur, un line-up plus qu’instable (plus de 19 musiciens sont déjà passés dans le groupe) ce qui, en d’autres circonstances, aurait inévitablement relégué la musique au second plan face à une pareille destinée marquée par l’excès. Quatre ans ont passé depuis « The Mirror Explodes », trois musiciens ont quitté le groupe, trois sont arrivés et malgré cela toute cette bande glisse toujours merveilleusement sur une route sombre teintée de sons étranges et psychédéliques. Le sorcier Bobby Hecksher continue à modeler des enfers auditifs où les nuages de fuzz et de distorsion flottent dans l’air sous l’impulsion lente mais implacable de basse et de batterie. The Warlocks ne font qu’une chose, mais ils ont appris à le faire très bien. « Skull Worship » (2013) confirme que les obsessions de Bobby Hecksher n’ont pas changé avec le temps. Sur cet album, il est rejoint par le guitariste J.C. Rees (le seul survivant de « The Miror Explodes »), le guitariste Earl V. Miller, le bassiste Chris Di Pino et le batteur George Serrano. L’album est un exercice de psychédélisme sombre, rappelant les efficaces mélodies minimales du Velvet Underground et les guitares de My Bloody Valentine, en ajoutant une beauté sinistre unique à ce groupe. Un violent écho au Velvet Underground et aux Happy Mondays… Site officiel :...

KING KHAN THE SHRINES...

  Mercredi 05 Octobre – 19H30 LE ROCKSTORE – MONTPELLIER   Au commencement, il était Blacksnake. Il jouait de la basse avec un groupe rock’n’roll garage montréalais mythique qui allait sous le nom The Spaceshits. C’était en Allemagne, où il déménage en 1999, que Blacksnake est rebaptisé King Khan. Son baptistaire ayant sûrement été égaré, on ne connaîtra jamais son vrai nom. On sait toutefois qu’il est d’origine indienne, mais qu’il est né à Montréal. C’est d’ailleurs sa grand-mère indoue qui l’initie aux histoires de vaudou et de mysticisme, qui contribuent à faire de lui l’exotique et envoûtant shaman du garage et maharaja du soul qu’il est, de son royaume allemand. Assoiffé de soul music, de psychédélisme, de yé-yé et de jazz, King Khan fait de l’Europe le nid où éclot son nouveau projet. King Khan and The Shrines est un groupe de soul garage hyper dansant avec lequel il lance trois albums (« Three hairs and you’re mine » en 2002, « Mr. Supernatural » en 2004 et « What is ?! » en 2007), plusieurs 45 tours et un split avec les respectés apôtres du soul The Dirtbombs. Il monte également un spectacle à tout casser, digne du « Soul Brother Number 1 » lui-même, James Brown. Outre la renomée internationale du groupe, King Khan and the Shrines est estimé chez les connaisseurs de garage et courru par les amateurs de musique à tendance rétro qui ont la piqûre de la danse vaudou maniaque, primitive et transcendantale. Site officiel :...

AND ALSO THE TREES

  Mardi 11 Octobre – 19H30 LE ROCKSTORE – MONTPELLIER   Trente cinq ans au compteur de ce fabuleux groupe, et un charme qui semble approfondir son emprise sur nous avec le temps. And Also The Trees revient sur sa terre de prédilection, la France, avec un nouvel album sous le bras après le magnifique « Hunter Not The Hunted » sorti en 2012. « Born Into The Waves» est le digne successeur de «Hunter Not The Hunted» qui signait le retour du groupe à une musique électrique et un sommet d’inspiration. Voyageur, évanescent, chargé des souvenirs des récentes tournées exotiques du groupe, ce nouvel album est marqué par une grande fraicheur et séduit tant les amateurs de longue date du groupe que les amoureux de sensations plus post-rock. Romantique, précieuse, poétique, passionnée, la discographie de ces figures des musiques sombres n’en finit pas de s’allonger, pour le meilleur ! Un rendez-vous avec le public français qui s’annonce grandiose. En première partie : Bärlin le groupe de low-rock alternatif aux sonorités jazz, un trio composé d’une clarinette, d’une basse et d’une batterie. Site officiel :...

MESSMER

      Vendredi 14 & Samedi 15 Octobre 2016 20H30 LE PASINO – LA GRANDE MOTTE     Messmer, Le Fascinateur, vous fait vivre une expérience interactive unique à partager, pleine d’humour et d’émotions fortes. A l’aide des techniques d’hypnose, de transfert d’énergie et de magnétisme, il invite le spectateur à entrer dans son laboratoire intemporel et expérimental pour d’incroyables aventures aux confins du subconscient, sans aucun trucage. Après avoir expérimenté depuis quelques décennies son art au Canada (son pays natal), puis triomphé à l’Olympia fin 2013, Messmer est parti à la rencontre de son public pour lui faire vivre une expérience interactive dont lui seul a le secret… Fort de son succès, sa tournée Intemporel revient cet automne, pour nous faire vivre à nouveau un spectacle inoubliable. Sa force bienveillante suffit à vous transporter à la fois très loin, et tout près de ce que vous êtes au plus profond de vous-même… Une expérience délirante et mystérieuse à travers les époques, l’espace et le monde. Alors, prêts à tenter ou réitérer l’aventure ? Site officiel...

SAMBA DE LA MUERTE

  Mardi 18 Octobre – 19H30 LE ROCKSTORE – MONTPELLIER   Entre pop indie, musique électronique et afrobeat qui justifient pleinement le titre de son opus, le quatuor Samba De La Muerte se distingue par une richesse des arrangements et une énergie communicative qui vous emmène jusqu’à la transe, là-même où les voix célestes n’ont pas leur pareil pour atteindre des sommets. Après trois EP très remarqués (dont l’inflammable « Fire »), ceux qui avaient reconnu chez Samba De La Muerte, l’émergence et l’originalité d’une musique folk lumineuse, portée par la voix cristalline d’Adrien, savaient que cette radieuse effervescence ne resterait pas sans lendemain. Adrien écrit avec ses mots à lui, compose, et si l’on adhère d’autant plus à son propos c’est que la veine folk d’hier n’en finit plus d’irriguer aussi d’autres chemins musicaux. Laissant transpirer autant d’influences que l’expérience et la large culture musicale du groupe en suggère aujourd’hui, portée autant par la fusion des musiques du monde que vers les musiques électroniques associées à une pop flamboyante. Le très efficace et très beau « You’ll never know when I lie », aux harmonies répétitives puisées dans l’influence des musiques du Maghreb et porté par des voix haletantes, témoigne de cette verve instrumentale extrêmement ténue, fragile et puissante. « Colors », son album multiforme, nourri de textes en anglais mais aussi en français, exprime musicalement la volonté permanente de se réinventer, nous invitant à adhérer à cette passion communicative, avec un but avoué : aller vers la beauté et nous faire danser ! Site officiel :...