BERTRAND BELIN


MARDI 12 MARS 2019 – 19H30

ROCKSTORE – MONTPELLIER

 

 

Bertrand Belin c’est d’abord une voix. Grave et lente, douce et entêtante. Une voix qui se refuse aux grands effets et s’élève pour s’insinuer en vous lentement et durablement. Ce sont aussi des mots dont l’homme use comme de biens précieux, cherchant toujours à leur conférer le plus de relief et de résonance possible.
Auteur compositeur interprète et écrivain, Bertrand Belin a déjà publié cinq albums. Persona (sortie le 25 Janvier 2019) est le sixième album de Bertrand Belin. Treize ans après l’inaugural Bertrand Belin. Dans l’intervalle, il y a eu Cap Waller, Parcs, Hypernuit, La Perdue. Et autant de tournées, du cinéma aussi, du théâtre, des bandes originales, des collaborations-compagnonnages, deux romans – le troisième paraîtra en même temps que Persona. Mouvement incessant de celui qui cherche, sonde, songe, se pose et s’élance. Mouvement de vivant qui n’a de cesse de le rester. Bertrand Belin de Quiberon amarré à Paris depuis vingt ans, passe sa vie à passer des caps.
La voix est tenue, contenue, mais guitares, claviers (Thibault Frisoni) et batterie (Tatiana Mladenovitch) sonnent l’alarme, l’urgence. On a l’impression de voir un gyrophare, et avec Bronze d’entendre une sirène : enregistré à Montreuil, mixé par Nicolas Delbart, Persona a de fait, tout du long, une amplitude de sons qui décuple la précision des mots, leur donne chair. On en frissonne jusqu’à l’échine sur Choses nouvelles, ce manque dit avec une douceur folle, amplifiée par l’écho aérien – “Je chéris ton cœur / Adoré”. Et parfois, les mots s’effacent, pour une échappée en volutes et nappes cristallines.
www.bertrandbelin.com